Gabrielle Lajoie-Bergeron

balade en voiture

Balade en voiture
acrylique, encre de Chine, modeling paste
sur toile 48 po X 36 po
2009

lajoie02-02

Le rêveur aux poissons
lithographie sur papier BFK
2009

lajoie03-la-sacoche

La Sacoche
acrylique, encre de Chine
sur toiles 66 po X 36 po
2009


Ce n’est que par la force du présent que doit être interprété le passé.
Nietzsche

Sa démarche artistique consiste à la construction d’un réel bâti sur l’idée du souvenir et de la mémoire.  Cette quête identitaire est en fait une oscillation  entre l’absence et la présence, prenant forme à la fois  par ses souvenirs affectifs et par ceux qui sont inscrits dans l’imaginaire collectif.

Son travail est un jeu d’images basé sur la fuite du temps, la successions des générations, l’évanescence du moment présent et l’instant qui passe. C’est un entrelacement de nostalgie et d’incertitude mis en scène par le biais de différents médiums bidimensionnels.  L’accumulation de multiples couches permet une perte de détail. Ceci incite l’œil du spectateur à effectuer un déplacement afin de découvrir les différents éléments composants un tableau. C’est par le jeu de la ligne et de la masse qu’elle réussis à créer cette impression de présence/absence liée à l’interrelation de ce que nous étions et de ce que nous sommes maintenant. À partir de ces traces mémorielles familiales, elle soulève certaines interrogations en lien avec la succession des générations.  Cette idée directrice de temporalité s’exprime aussi par le rapport entre le fond et  les formes ; une opposition du vide et de la masse.

mistik_glb@hotmail.com


%d blogueurs aiment cette page :