Éric Tardif

tardif01-adream

a dream

the sick rose

the sick rose

Eric Tardif, c’est son nom, fait des images. Il les dessine, on pourrait dire sans se méprendre qu’il est illustrateur. Il travaille ces temps-ci avec le crayon de plomb et l’encre, différents tons d’encre qu’il applique au pinceau. Il habite présentement à Québec, dans la ville. En plus d’être illustrateur, il est théologien, jardinier, rapièce des meubles, s’exerce à la musique et fait toutes sortes d’autres choses parfois ludiques, souvent sérieuses. À l’heure actuelle, son travail d’illustration s’étend dans deux sphère maîtresses : soit un projet en collaboration avec le groupe de musique « Framboos », il s’occupe bien entendu du visuel de l’affaire, et le gros du travail consiste à traduire en images — ce que Framboos traduit en musique — quelques poèmes tirés des Chants de l’innocence et de l’expérience de Wiliam Blake (poète anglais du 18e siècle), l’autre projet auquel il se consacre depuis déjà deux ans, consiste à interpréter par le biais de l’illustration toujours, Le cycle d’Élie tiré celui-là de l’Ancien Testament, il en a fait douze scènes qui seront éventuellement assemblées pour former un livre illustré. En plus des illustrations, Eric défend à titre d’éditeur deux revues dont une s’intitule Le Seuil, qui est une revue annuelle d’inspiration Anthroposophique, il y écrit des articles, s’occupe de la mise en page, des images, et de la distribution, l’autre revue issue du collectif « Anarchiste et Chrétien de Québec » porte en soi plusieurs noms à l’image des collaborateurs qui la composent, mais on peut lire en son entête Le Journal Anarchiste & Chrétien, il s’y consacre en tant que pamphlétaire, y fait des collages, et d’autres types d’images. Voilà pour l’instant. Eric est ouvert aux commentaires, aux suggestions, aux flatteries comme aux insultes, vous pouvez le joindre à l’adresse suivante: etardiff7@hotmail.com, sur ce je vous remercie en son nom.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :